Culture de thé vietnamien

Culture de thé vietnamien

By

Le thé fait partie de la culture vietnamienne. La culture du thé au Vietnam est une tradition vieille de plus de 3 000 ans. Il incarne un art de vivre. Lors de votre voyage au Vietnam, il vous faut absolument goûter le thé vert, la boisson préférée des Vietnamiens.

Mieux connus sous les noms “che” ou “tra” en vietnamien, le thé non fermenté est aussi appelé “thé vert”. Il est préparé à partir des feuilles les plus jeunes et les plus tendres du théier. Les différences entre les nombreuses variétés de thé existantes viennent de la façon dont les feuilles sont traitées. Au Vietnam, on parfume le thé avec de nombreuses espèces de fleurs : lotus, jasmin, chlorantus, chrysanthème, champaca, etc.

Les Vietnamiens le prend n’importe où et n’importe quand dans la journée : dès les premières heures de la matinée, mais aussi au travail, et pendant le repas. Toutes les occasions sont bonnes pour partager une tasse de thé vert avec la famille ou les amis, au goût un peu amer. On en goûte pour étancher sa soif, pour ouvrir les discussions, pour méditer en contemplant la nature… Le thé est tout cela et encore plus ! Il témoigne d’une amitié profonde et d’un esprit de concorde.

Culture de thé vietnamien

Le consommation de thé au Vietnam
La tradition veut que le thé soit la boisson ordinaire et incontournable des Vietnamiens. Les ustensiles requis comprennent en général: un brasero, une boite à thé, une bouilloire, la théière, une jarre de terre d’eau de pluie, un grand bol et des minuscules bols.

L’obtention d’un véritable thé n’est pas une mince affaire: il faut commencer par choisir le thé, puis faire bouillir l’eau, faire infuser, répartir dans les tasses…Choisir le thé, le préparer sont des comportements culturels qui témoignent de la délicatesse. L’hôte verse d’abord le thé de la théière dans le grand bol, puis dans les bols individuels afin que chacun reçoive une infusion de la même couleur et de la même force. Il s’agit le plus souvent de thé vert ou de thé noir, dont la majeure partie est produite sur les hauteurs de l’Annam et du Tonkin. Il peut être parfumé de fleurs de jasmin, de pétales de rose, de lotus ou de chrysanthème. Le boire en est aussi un art. Il faut tenir la tasse avec ses deux mains et absorber le thé par toutes petites gorgées pour savourer toute sa quintessence.

Culture de thé vietnamien
Pourquoi boire le thé?
– Le thé vert brûle le gras car son ingrédient actif (EGCG) aide à brûler vite les graisses dans votre corps.
– Le thé vert contre le cancer surtout le cancer de poumon. Une étude sur le cancer démontre que l’EGCG aide à supprimer la croissance des cellules du cancer.
– Le thé vert maintient l’énergie de façon stable en équilibrant la glycémie.
– La consommation de thé est idéale pour prévenir le risque cardiovasculaire
– Le thé vert prend soin de notre peau et prévenir les dommages cutanés et les rides.
Le thé est bon pour la santé. Donc, n’oubliez pas de remporter quelques paquets de thé vert vietnamien pour vos proches!

Culture de thé vietnamien
Quelques adresses à vous recommander
– Le temple de la littérature : ouvert tous les jours de 7 h 30 à 17 h 30 du 15 avril au 15 octobre et de 8 h à 17 h le reste de l’année. 0,75€ l’entrée
– Koto, 59 Van Mieu Street, ouvert tous les jours de 7 h à 16 h. Et le soir de 19 h à 21 h 30 sauf le lundi. Très bonne cuisine vietnamienne. Spécialités locales entre 3 et 5 €.
– Truong Xuan Tea Pub, 13 Ngo Tat To. Dans une ruelle à deux pas du Temple de la littérature. Ouvert de 8 h à 23 h. Une petite théière de thé au lotus : 2,5 €.
– Terrasse du 26 Nhà Thò st. Ouvert tous les jours, toute la journée. En face de la cathédrale. 1€ le thé vert glacé au citron.

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may also like