Chả cá Lã Vọng – une quintessence culinaire à Hanoi

Chả cá Lã Vọng – une quintessence culinaire à Hanoi

By

Les Hanoïens, pompeux et élégants comme ils sont, possèdent une gastronomie avec autant de distinctions subtiles. On peut affirmer que le fait de cuisinier et de déguster des plats est un art des Hanoïens. Cependant, leurs spécialités, du passé au présent, sont extrêmement exceptionnelles et originales. Outre les plats bien renommés tels que le nem, le phở, le bún chả… ; le Cha Ca Lã Vọng est « un mets » à ne pas manquer au cours de votre voyage à Hanoi.

Une histoire particulière
On raconte que, à la première période coloniale, au numéro 14 à Hàng Sơn (la rue Lã Vọng aujourd’hui) il y avait une famille Đoàn qui prenait souvent sa maison comme un abri des insurgés Thám. Le propriétaire a souvent préparé le Cha Ca pour les invités. C’était un plat bien simple fait des poissons avec des herbes.

Après, ces clients ont aidé la famille à ouvrir un restaurant afin de la nourrir soi-même et d’avoir un lieu à se réunir. Dans son restaurant, il y avait un Lã Vọng-Khương Tử Nha étant assis à genoux de pêche – un symbole des gens talentueux en attente d’une occasion (comme les insurgés Thám). Au fur et à mesure, les convives ont l’habitude d’appeler ce plat « Chả Cá Lã Vọng » ou le pain de poisson Lã Vọng. Au fil de temps, ce plat est si célèbre que le mot « Lã Vọng » est devenu le nom de rue.

Un délicieux plat original
Ce plat délicieux est composé de hemibagrus frais; ou bien, vous pouvez le remplacer par le poisson-chat. Simple et facile à faire !
Tout d’abord, le poisson est émincé en petits morceaux de filet, marinés pendant 2h avec de l’eau de galanga, du curcuma, du poivre et de la sauce de poisson (le nước mắm). Il semble vraiment facile mais il demande une manière particulièrement ésotérique que les cuisiniers gardent prudemment.
Ensuite, ces filets de poisson sont grillés manuellement sur un réchaud à charbon de bois. Faites attention à les retourner régulièrement afin que les deux côtés soient aussi cuites. Enfin, à table!

Chả cá Lã Vọng – une quintessence culinaire à Hanoi

En prenant ce plat, vous devriez saupoudrer de la graisse bouillie sur les morceaux de bocal à poissons. N’utilisez pas d’huile, s’il vous plaît ; car la température étant insuffisamment élevée, peut défavoriser l’arôme du pain de poisson Lã Vọng.  La poisson est rissolé dans une poèle mise sur un brasero. On y ajoute  des herbes aromatiques tels que: coriandre, basilic Láng, aneth, oignons. Puis on met les morceaux de poissons dans un bol avec des arachides grillées, les vermicelles de riz et la sauce aux crevettes (dite Mắm Tôm en vietnamien).  On mélange tout et voilà miam… miam… ! L’ordeur de Mam tom est si forte que certains ne puissent pas le prendre. C’est vraiment dommage car ce plat sera moins délicieux sans cette sauce. En effet, la sauce aux crevettes est considérée comme un mélange magnifique de faveur : crevettes salées, citron compressé, poivrons, un peu d’huile de beslostomatid, quelques gouttes d’alcool de riz, un peu de graisse et de sucre.

Bonnes adresses à recommander !
C’est superbe de prendre ce mets en buvant de l’alcool en hiver; ou de la bière en été. Et voici quelques suggestions à Hanoi pour vous :
– 14 rue Chả Cá: biensur cela vient en tête des adresses à tester. Comme je vous dit ci-dessus, ce restaurant est le plus ancien et le plus connu à Hanoi. Personnellement, je le trouve un peu cher et assez étroit.

– 107 rue Nguyễn Trường Tộ : propre, bon rapport de prix/qualité et surtout les personnels vraiment sociables. Je vous le recommande sincèrement.
– 25 rue Đường Thành
– 612 rue Lạc Long Quân
– 104 rue Hòa Mã

Allez – y et vous aurez un dîner inoubliable sans aucun doute !

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may also like