Banh giay vietnamien

Banh giay vietnamien

By

Bánh Chưng et Bánh Giầy sont deux gâteaux traditionnels et indispensables lors de la fête du têt. Alors pourquoi sont-ils indispensables? Qu’est-ce qu’il y a quelque chose de spéciale? Trouvez votre réponse dans l’article ci-dessous.
Myth historique du Banh chung – Banh giay
La tradition veut que ces gâteaux à base de riz gluant, et de pois verts remontent à la dynastie des rois Hung. Un jour, un de ces rois demanda à ses fils de lui présenter le mets le plus rare et le plus raffiné pour l’offrir aux ancêtres. Les princes partirent à travers le monde, à l’exception de Lang Lieu, le vingt-deuxième et plus jeune. Orphelin de mère depuis peu il ne trouvait la force d’entreprendre un long et difficile voyage au résultat incertain. Une nuit, alors qu’il dormait, un génie lui dicta une recette à l’oreille, lui indiquant par la même occasion qu’il n’y avait pas, de par le monde, de mets plus précieux que le riz. A son réveil, le jeune prince suivit les directives du génie. Il prit une première ration de riz gluant qu’il fit cuire à la vapeur et en confectionna un gâteau rond, rond comme le ciel, le l’appela Banh day. Puis il prit de nouveau du riz gluant, cru, et l’enveloppa dans une large feuille après l’avoir fourré de tranches de viande (lard) qui symbolisent les dix mille êtres de la création. Ce gâteau est carré, carré comme la terre, et il l’appela Banh Chung. Le jour des offrandes arrivé, le roi goûta à tous les plats, commençant par celui de l’aîné, pour terminer par celui du benjamin. Le verdict paternel fut sans hésitation. Les gâteaux de Lang Lieu emportèrent, et de loin, sa saveur, prouvant, s’il en était besoin, qu’il n’est pas nécessaire de courir le monde pour trouver ce qui est bon. Le roi prit alors deux grandes décisions : il transmit son trône à son benjamin, et surtout décida que désormais les gâteaux Banh Chung et Banh Day feraient partie de la fête du Têt. Ces gâteaux font partie des quatre choses indispensables pour la fête du nouvel an, les trois autres étant : des tranches de lard, des oignons salés ou fermentés, des papiers auspicieux rouges inscrits de sentences parallèles calligraphiées.

 

Banh giay vietnamien

Voici la recette de banh chung: http://www.platvietnam.com/banh-chung-du-tet-vietnamien/
Et ci-dessous, la recette de banh giay
Ingrédients
1. 500kg de riz gluant
2. 1 c. à thé de sel
3. 7/8 tasse d’eau froid
4. 2 c. à soupe d’huile (une huile neutre)
5. feuilles de banane, nettoyées et coupées en 8 cercles ou carrés de 10 cm de diamètre
6. saucisse vietnamienne frite (cha chien)
Préparation
– Laver le riz gluant à l’eau froide dans un grand récipient ou une casserole. Laisser tremper le riz gluant pendant 3-5 h ou une nuit
– Égoutter le riz, puis mélanger avec 1/2 cuillère à café de sel, et le déposer dans le panier d’un cuit vapeur ou dans un panier en bambou
– Cuire à vapeur le riz gluant pendant environ 30 minutes. Au bout de 15 minutes de cuisson à la vapeur, remuer un peu le riz
– Dans un mortier huilé, pilonner le riz gluant jusqu’à ce qu’il soit fin et liant
– Huiler vos mains et un côté des feuilles de bananes. Diviser le riz gluant ( pâte) en 8 et former des galettes rondes d’environ 6-7 cm de diamètre. Déposer chaque galette sur un cercle de feuille de banane
(Les feuilles de banane servent à empêcher les galettes de riz de coller au bain-marie et à vos doigts lorsque vous les mangez. Si vous ne pouvez pas trouver de feuilles de banane, vous pouver remplacer les avec du papier parchemin.

 

Banh giay vietnamien
Dégustation

Mettez une tranche de saucisse vietnamienne frite entre deux galettes de riz et bon appétit!

 

Banh giay vietnamien

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may also like